Zimbabwe : les syndicats de l’éducation s’engagent à s’unir pour faire progresser le dialogue social et l’éducation de qualité

Les syndicats de l’éducation du Zimbabwe affiliés à l’Internationale de l’Éducation ont promis de s’unir et de travailler ensemble dans le cadre des processus de dialogue social qui se déroulent dans leur pays, afin d’obtenir de meilleurs résultats pour les travailleur·euse·s du secteur de l’éducation.
 
Les représentant·e·s des syndicats de l’éducation participant à un atelier organisé et facilité par l’Internationale de l’Éducation et l’Union of Education Norway (UEN) se sont engagé·e·s à travailler ensemble pour résoudre les problèmes liés au travail et au bien-être des éducateur·trice·s par le biais du dialogue social. Ce dernier comprendra l’apport et la participation de tous les syndicats à tout moment.
 
Atelier sur le dialogue social
 
S’exprimant au cours d’un atelier de validation et de diffusion sur le dialogue social au Zimbabwe, dont le thème était « Faire progresser le dialogue social pendant et au-delà de l’épidémie de COVID-19 », les présidents des syndicats de l’éducation du Zimbabwe ont convenu que le fait de travailler chacun de son côté pour résoudre les problèmes du secteur de l’éducation entravait les progrès et tous les syndicats affiliés à l’Internationale de l’Éducation ont promis de s’unir pour créer un dialogue social positif au nom du progrès.
 
Cette conclusion a été tirée après que le directeur régional de l’Internationale de l’Éducation pour l’Afrique, le Dr Dennis Sinyolo, ait fait une présentation aux organisations membres de l’Internationale de l’Éducation au Zimbabwe, à savoir la Zimbabwe Teachers’ Association (ZIMTA), la College Lecturers Association of Zimbabwe (COLAZ), le Progressive Teachers Union (PTUZ) et le Zimbabwe Educational, Scientific, Social and Cultural Workers Union (ZESSCU), pressant les syndicats de s’unir et de faire progresser le dialogue social au Zimbabwe.
 
« En tant que syndicats de l’éducation, nous devons aborder l’employeur en tant que force unie, car nous sommes plus forts ensemble », a conseillé le Dr Sinyolo.
 
Impact de la COVID-19 sur le secteur de l’éducation
 
Ces engagements ont eu lieu en marge d’une présentation des résultats d’une recherche effectuée en 2021/2022 qui portait sur « l’impact de la COVID-19 sur le secteur de l’éducation au Zimbabwe ». La recherche a été entreprise par le professeur Thembikosi Tshabalala et facilitée par l’UEN et l’Internationale de l’Éducation par le biais de son affilié zimbabwéen ZIMTA.
 
Parmi les principales conclusions de l’étude, il apparaît que les apprenant·e·s et les enseignant·e·s ont perdu du temps d’éducation de qualité, tandis qu’un nombre important d’apprenant·e·s ont abandonné l’école. La dépression psychologique était endémique et les droits des éducateur·trice·s et l’accès à l’éducation ont été réduits lors du pic de la pandémie de COVID-19.

[Fri, 05 Aug 2022 09:53:00 +0200] | DIGG THIS

[Source URL]


Website Development and Design by Cyblance