Irak : les enseignant·e·s collectent des fonds et soutiennent les familles déplacées et défavorisées

Au début de la crise, l’Iraqi Teachers’ Union a préconisé la fermeture d’écoles dans tout le pays pour protéger les élèves, les enseignant·e·s, le personnel scolaire et des communautés entières. Le syndicat a fait valoir que l’infrastructure sanitaire irakienne ne pouvait pas faire face à une crise de cette ampleur. Depuis lors, les écoles ont été fermées dans tout le pays, dans le cadre de la stratégie du gouvernement visant à endiguer la pandémie.

L’Iraqi Teachers’ Union concentre désormais ses travaux sur la prévention de la propagation de la maladie et sur la réduction des effets de l’épidémie sur les étudiant·e·s et les communautés.

L’affilié de l’Internationale de l’Éducation a lancé une campagne en ligne fournissant des informations précises sur la maladie et les meilleurs moyens pour les étudiant·e·s, les enseignant·e·s et le public de se protéger contre l’infection.

Le syndicat a également lancé une action visant à collecter des fonds et à apporter un soutien aux familles déplacées et défavorisées et aux communautés isolées. La campagne a déjà permis de déployer des équipes de syndicalistes enseignants dans plusieurs régions. Elles collectent des fonds, achètent des produits alimentaires, les emballent et les distribuent aux personnes dans le besoin.

[Wed, 01 Apr 2020 13:13:00 +0200] | DIGG CETTE

[Source URL]


Website Development and Design by Cyblance